Maternité

La trousse de soin minimaliste de bébé

Je ne sais pas vous mais pendant ma grossesse c’était LE casse-tête (enfin un des casse-tête parmi tant d’autres pour être plus exacte). Quoi acheter? Vers quelle marque se tourner?

Je cherchais des produits avec une bonne composition, sans trop de parfum et à un prix raisonnable. Qu’est-ce qui est indispensable? Qu’est-ce qui va convenir à la peau de mon bébé? Qu’est-ce qui n’est clairement pas nécessaire?

Comme pour tout ce qui concerne la maternité, l’offre en matière de soins est extrêmement large et c’est difficile de faire la part des choses parmi l’avalanche de produits, tous présentés comme absolument indispensables…

Je voulais une trousse de soin la plus minimaliste possible et comme toujours l’idée est de trouver un juste milieux. Je voulais avoir ce qu’il faut pour ne pas manquer (parce que ce n’est clairement pas avec un nouveau-né greffé à mon sein h24 que j’avais envie d’aller faire les magasins à la recherche du gel douche idéal). Et à la fois je ne voulais pas non plus acheter trop de produits inutiles qui finalement finiront à la poubelle car je détttteste le gâchis.


Je vous propose donc un petit aperçu de ma trousse minimaliste pour bébé. Elle n’a sensiblement pas changé depuis la naissance de Paul, je suis donc convaincu de l’intérêt et de l’utilité de chacun des produits.

En cliquant sur les images je vous ai inséré les liens directs des produits, aucun lien n’est affilié c’est uniquement pour faciliter votre recherche 😊.

J’espère que mes petits conseils vous seront utiles si vous êtes vous aussi à la recherche de la trousse de soin idéale ♡.


La crème lavante pour le bain

Bon oui c’est quand même la base hein. Personnellement, j’ai opté pour la crème lavante corps et cheveux de la marque Weleda. C’est une base lavante végétale très douce, sans savon et sans agents nettoyants irritants. Enrichie à l’huile d’amande douce et à l’extrait de calendula, elle ne dessèche pas du tout la peau.

La marque Weleda est reconnue pour être relativement « clean » du point de vue composition. Ils utilisent une majeure partie d’ingrédients biologiques même si ce n’est pas une marque BIO à proprement parler.

J’aime beaucoup la texture onctueuse et très peu moussante, c’est vraiment une crème et l’odeur est top. Agréable et assez discrète (parce que bon c’est quand même chouette d’avoir un petit bébé qui sens tout bon en sortant du bain). C’est une base lavante très douce et totalement adaptée aux peaux sensibles et délicates des touts petits. Je l’utilise depuis la naissance de Paul et je l’adore toujours autant. Le flacon est assez économique, très peu de produit suffit.


La crème pour le change

J’ai choisi la crème pour le change de la même gamme. J’avais lu beaucoup de bons avis dessus et je préférai avoir une crème sous la main en cas de rougeur. Finalement le tube m’a duré pratiquement 11 mois (donc très très économique pour le coup).

Je n’ai pas eu à l’utiliser souvent, c’est une crème épaisse mais facile à étaler. Elle a cette même odeur très douce, pas du tout entêtante et légèrement végétal, caractéristique de la gamme.

Elle est top et surtout très efficace. Elle protège la peau, réduit les rougeurs et régénère l’épiderme sensibilisé en quelques jours seulement.


Le sérum physiologique

Le sérum physiologique c’est vraiment un indispensable. Pour le soin de cordon les premiers jours, pour les soins des yeux et pour les soins de nez. Le sérum physiologique c’est ultra-pratique. On en trouve sensiblement partout et pour un prix très très abordable.

Depuis son otite perforée et les 4 nuits blanches de l’horreur qui ont suivi, mon fils a le droit à un lavage de nez systématique tous les jours après le bain (Mieux vos prévenir que guérir 😅).

Chez les petits, le nez est LA porte d’entrée n°1 des microbes. Leur système immunitaire est encore immature. Exposés à des virus, la muqueuse va créer des sécrétions nasales pour se protéger, et ces sécrétions vont obstruer le nez. Cette réaction est essentielle, mais les bébés ne savent pas se moucher. Les sécrétions vont donc s’accumuler et peuvent conduire à terme des infections (rhinopharyngite, otite, bronchiolite ect..). Voilà pourquoi chez nous c’est lavage de nez systématique !

J’avais hésité à acheter un super mouche bébé électrique, cette fameuse marque qu’on voit partout sur Instagram et qui commence par un N. Mais ce petit gadget coûte un rein … donc dans un premier temps, j’ai voulu tester uniquement les pipettes de sérum physiologique et il s’avère que ça nous convient très bien comme ça (et puis d’après mon pédiatre, il n’y a rien de plus efficace).

Alors je ne vous dis pas que c’est une partie de plaisir mais Paul a fini par s’y habituer et il ne dit plus trop rien.


L’eau ou l’eau florale

Ici on fait tous les changes à l’eau. Depuis la maternité et jusqu’à maintenant je n’ai jamais utilisé d’eau nettoyante, de lait de toilette ou autres.

Il m’arrive d’utiliser de l’eau florale ou un mélange mi-eau mi-eau florale pour les changes de selles ou pour la toilette quand j’ai envie d’une petite odeur parfumée.

J’ai opté pour l’eau florale de camomille. C’est un hydrolat reconnu pour revitaliser, soulager et purifier l’épiderme. Parfaitement adapté aux peaux sensibles et délicates. Il est également réputé pour apaiser et aider à la détente et au sommeil (notre souci majeur avec Paul). Elle serait également efficace en cas de poussées dentaires et de coliques (j’aime trop les multiples usages pour un même produit 🤭).

Alors au début je me disais : « non mais c’est cracra quand même, l’eau ça ne nettoie pas, ça rince uniquement« . Et puis finalement je lisais partout qu’il n’y a rien de mieux pour les bébés, que plus c’est simple et mieux c’est pour leur petite peau fine et fragile. Puis quand on y réfléchit ce n’est pas si crado que ça en fait. Je ne sais pas vous mais moi personnellement je ne me lave pas au savon à chaque fois que je fais pipi donc bon..


Les cotons jetables / lavables ou les gants de change

Pour les changes, j’utilise des cotons jetables. J’achète des gros sachets de Cotopads en parapharmacie (des sachets de 150 ou 180 cotons pour 3€ et des poussières et ils durent un peu plus de 3 semaines). C’est très pratique mais pas très écolo hein je sais bien…

J’utilise également des cotons lavables et des gants mais uniquement pour le visage et les mains, je n’ai pas encore passé le cap pour les changes 😑. J’aime beaucoup les cotons lavables de la marque les Tendances d’Emma, ils sont tout doux et supportent bien les multiples lavages en machine.


Les ciseaux à bout rond

J’avais acheté une petite paire de ciseaux sur Amazon et j’avais également une petite lime à ongles en carton.

Je ne sais pas si vous saviez qu’il est déconseillé de couper les ongles des bébés durant les premières semaines de vie? En effet les ongles sont mous et adhèrent à la peau, en les coupant trop rapidement, vous risqueriez de créer d’éventuelles infections (panaris). Il est recommandé d’attendre quelques semaines que les ongles durcissent un peu (1 mois ou 2).

Une lime à ongles est donc suffisante durant cette période. Les ongles sont tous mous et se liment facilement.

Passé ces premières semaines, les ongles durcissent et poussent à une vitesse folle. Je coupe les ongles de Paul 2 ou 3 fois par semaine, c’est vous dire. Les ongles, je devrais dire les griffes oui ! C’est le terme le plus approprié. Des petites griffes acérées, mon visage en porte encore les séquelles (non je ne suis clairement pas dans l’abus 🙄).

J’avais choisi les miens un peu au « pif« , et j’en suis trop contente. J’utilise les ciseaux nouveau-né de la marque Dodie, ils sont top!


Le thermomètre

Le thermomètre on ne l’utilise clairement pas tous les jours mais il faut en avoir un sous la main.

J’ai opté pour un thermomètre digital, tout basique, bien plus fiable selon moi que les thermomètres auriculaires ou encore frontaux.

Par contre oubliez le thermomètre de bain. Totalement inutile, on teste la température de l’eau avec son coude et à force on sait comment la régler; donc ce n’est clairement pas nécessaire.


Les couches

Je ne sais pas si les couches rentrent dans la catégorie soin mais disons que oui.

Alors côté couches c’est pareil, c’est un sacré dilemme. Composition pas trop crado, bonne absorption, prix pas trop exorbitant.. Après moult recherche j’étais partie sur la marque Love and Green. J’avais acheté seulement 2 – 3 paquets, histoire de tester avant de dévaliser les rayons. Et heureusement car on a eu rapidement beaucoup de fuites. Qui dit bébé allaité dit selles liquides donc je ne vous fais pas de dessins…En plus je ne les trouvais pas facilement en magasin donc raison de plus pour passer à autre chose.

J’ai voulu me tourner vers une marque qui propose un abonnement mensuel. Pas besoin de prévoir les stocks à l’avance ou de courir au Super U le dimanche matin parce qu’on a plus de couches sous la main.

J’hésitais entre les couches de la marque Lillydoo ou celle de chez Joone. J’ai donc testé les deux sur 15 jours histoire de me faire un avis. Plutôt bonnes compositions, pas de fuites ni pas de rougeurs, prix sensiblement identique.. j’ai finalement opté pour les couches Lillydoo que je trouvais un peu plus douces (on utilise donc ces couches depuis 10 – 11 mois maintenant).

L’abonnement c’est vraiment trop pratique. Le réassort arrive toujours au bon moment, je n’ai jamais été en rade. J’ai ce qu’il faut pour le mois, pas besoin de se prendre la tête, c’est top. L’abonnement est totalement modulable : vous pouvez choisir l’intervalle de livraison en fonction du nombre de changes par jour, choisir la taille, les designs, ajouter des produits additionnels (lingettes, gel douche, crème ect). Et vous pouvez également annuler ou modifier la commande jusqu’à une semaine avant la livraison.

Si vous hésitez à passer le cap, je vous recommande ce système les yeux fermés.


L’huile d’amande douce

L’huile d’amande douce est parfaite pour hydrater la peau de bébé en cas de petites sécheresses et elle est top aussi pour les massages. Je la choisis BIO de préférence, je l’utilise aussi ponctuellement pour nourrir les petits cheveux bouclés de mon bébé.

On a eu la chance de faire des séances de massage bébé quand Paul était tout petit (merci encore ma Ju si tu passes par là). C’est clairement une habitude qu’on a gardée au fil des mois. Parfait pour un petit moment calme et pour essayer de détendre cette boule de nerfs sur pattes.

L’huile d’amande est largement reconnue pour son action apaisante et adoucissante sur les peaux délicates et sèches. Très douce et peu allergisante elle est également réputé pour fortifier les cheveux.

L’odeur est neutre et quelques gouttes suffissent. J’utilise principalement l’huile de la marque Melvita.


Le lait maternel

Bon clairement celui-là c’est le petit « produit bonus » mais si vous avez prévu d’allaiter, ou si vous allaitez actuellement sachez que le lait maternel a de nombreuses vertus insoupçonnées.

Il possède notamment des propriétés antiseptiques, antivirales, anti-infectieuses et antifongiques. Il est également reconnu pour être cicatrisant, calmant et hydratant.

Je l’ai utilisé en complément du nettoyage au sérum physiologique pour le soin de cordon. Je l’utilise aussi régulièrement dans l’eau du bain de mon fils… En mode Cléopâtre et son lait d’ânesse..

Sur un coton en cas d’érythème fessier et aussi très récemment pour soigner sa première mycose du siège (#confinement-oblige, ce n’était pas la période idéale pour courir chez le médecin, donc j’ai tenté, et problème résolu en quelques jours).

Je sais qu’il peut également être utilisé en cas de conjonctivite, de croûte de lait ou encore d’eczéma, mais je n’ai jamais testé personnellement.

Comme vous pouvez le voir le lait maternal est bourré de vertus, donc si vous en avez à disposition, profitez-en.


Pour terminer, je tenais à rajouter une petite note concernant les cotons-tiges. Alors pour le coup ils sont véritablement à proscrire.

Ils repoussent les sécrétions dans le conduit, peuvent blesser le bébé et parfois même provoquer des infections (même les cotons-tiges spécialement conçus pour les bébés hein.. inutiles). L’oreille fabrique naturellement du cérumen, il ne sagit donc pas de la « décaper » 🙃, les sécrétions protègent et hydratent le conduit auditif.

On peut donc uniquement nettoyer le pavillon de l’oreille avec une petite compresse ou un linge humide.


Voilà donc nos indispensables en matière de soins bébé. J’espère que cet article vous aura été utile. N’hésitez pas à me partager vos produits / routines préférés en commentaire. Je suis curieuse 🤭.

A très bientôt ♡


4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *